Historique

Dans la mouvance du comté de Nevers, et en arrière fief de la châtellenie de Chateauneuf sur Allier, cette Seignerie prend successivement les noms de Marisium en 1335, Maraitz le siècle suivant et Marais-les-Nevers en 1665. Le premier seigneur connu est Jehan de Bois Gibault, fin du XIV et début du XV siècle. Il a vécu pendant la guerre des Cent ans et a été armé Chevalier vers 1400. Jehan de Bois Gibault a combattu à la guerre d’Azincourt en 1415.

La seigneurie passe en 1423 à la famille Le Tort. Famille de juriste, familiers de la maison de Nevers. A partir de 1410, Guillaume a été nommé receveur général des tailles et des aides du Nivernais. En 1448, Dreux Le Tort «licencié es lois» recoit procuration de Charles de Bourgogne, comte de Nevers pour traiter son contrat de mariage avec Marie d’Albret. En 1523, Henri Le Tort est le conseiller de la seconde Marie d’Albret, comtesse de Nevers. Il est aussi maître de comptes de Nevers.

Puis, en 1605, le Marais est acheté pour la somme de 25 000 livres par Henry Bolacre, lieutenant général du Baillage et Prairies du Nivernais.
Au cours du XVIIème siècle, la seigneurerie passe aux Conrade, originaires d’Italie que le duc de Gonzague a fait venir en Nivernais pour créer l’art de la faïence. C’est à Augustin potier D’abissola et à ses frères, Baptiste et Dominique que Nevers doit la réputation des faïences.

En 1691, Gabrielle Conrade apporte le Marais en mariage à Henri Bolacre, commissaire au présidial de Moulin et de nouveau cette famille tient le fief jusqu’en 1722. C’est à cette date que la château échoit aux Dupin.

Au cours du XVIIIème siècle, il est tenu par les Chéry, les La Rochefoucault-Cousage et en 1811 en mariage, il entre dans la famille de Montrichard. Le Marais reste dans cette famille jusqu’en 2000 où il devient la propriété de la famille Graillot.


Château du Marais - 58470 Gimouille - Tél. : 03 86 21 04 10 - Mobile : 06 22 65 19 22
Mentions légales - Réalisation Direct@Web